Scanner TAP

Le scanner TAP au sein du pôle de cancérologie

Qu’est-ce qu’un scanner thoraco-abdomino-pelvien ?

Le scanner thoraco-abdomino-pelvien consiste à explorer l’intégralité du thorax, de l’abdomen et du pelvis. Cet examen est utilisé dans le cadre du diagnostic et du suivi de pathologies tumorales, infectieuses ou inflammatoires.

Cela dit, il joue un rôle de premier plan dans le diagnostic et le suivi du cancer. Il est décisif dans la confirmation ou la disqualification d’une pathologie.

Pourquoi effectuer un scanner thoraco-abdomino-pelvien ?

Pour découvrir ou exclure une pathologie grave, identifier l’étiologie de ces plaintes douloureuses, prendre une décision thérapeutique ou mieux définir un pronostic et, finalement, répondre à une anxiété du patient ou personnelle. Par ailleurs, cet examen a le mérite d’examiner plusieurs organes

Quels sont les organes qui peuvent être sollicités lors d’un scanner TAP ?

Le scanner thoraco-abdomino-pelvien permet de visualiser et d’examiner les poumons, le médiastin (région de la cage thoracique située entre les deux poumons contenant le cœur, l’œsophage, la trachée et les deux bronches souches). De surcroît, il accorde une attention particulière aux gros vaisseaux sanguins et lymphatiques, ainsi que des nerfs, qui y passent également, le tube digestif (du bas œsophage au rectum), les organes pleins (foie, rate, pancréas, reins), les vaisseaux et les ganglions de l’abdomen et du pelvis.

En ce sens, la visualisation de ces organes peut révéler certaines anomalies.

Quelles sont les anomalies les plus fréquentes qui peuvent être détectées par un scanner TAP ?

L’utilité de ce scanner est extensive puisqu’il permet de :

  • Préciser un diagnostic d’une maladie localisée
  • Surveiller l’évolution d’une maladie sous traitement.
  • Faire un bilan, avant ou après une chirurgie. Il nécessite le plus souvent une injection d’iode pour mieux étudier les organes et la pathologie.

En outre, il est systématiquement recommandé pour le bilan initial et le suivi des TG :

  • Au niveau abdomino-pelvien : le scanner se caractérise par sa sensibilité de 80 % pour l’analyse des adénopathies rétropéritonéales.
  • Au niveau thoracique : il s’agit de l’examen le plus sensible pour la détection des métastases pulmonaires et des adénopathies médiastinales.

 Comme mentionné, c’est un examen incontournable pour diagnostiquer certains cancers.

Le scanner thoraco-abdomino-pelvien permet-il de diagnostiquer un cancer ?

La réalisation d’un scanner TAP est depuis plusieurs années l’examen de référence utilisé dans pour rechercher les cancers occultes chez les patients.

Le scanner thoraco-abdomino-pelvien (TAP) est recommandé dans de nombreux cas et permet de détecter, entre autres, les anomalies telles que :

  • La lésion traumatique du foie, de la rate, des reins
  • La lésion traumatique du pancréas (par exemple, abcès, tumeur primaire ou secondaire)
  • La lésion traumatique des organes de la région pelvienne

Ce type d’examen va permettre le diagnostic des cancers liés à l’utérus ou la prostate.

Scanner TAP RDV

Prenez rendez-vous pour un scanner TAP dans nos centres:

IRM Bachaumont 75002

IRM Pôle Santé Bergère 75009

IRM Blomet 75015

Comment se déroule un scanner TAP ?

La plupart des scanners thoraco-abdomino-pelviens sont réalisés avec un produit de contraste iodé injecté dans le sang afin de mieux visualiser les vaisseaux ou les anomalies dans les organes.

Le médecin radiologue décidera de choisir la meilleure technique, en fonction de votre cas. Il se peut toutefois que ce scanner puisse être complété par des examens complémentaires.

Qu’est-ce qu’une coloscopie virtuelle ?

La coloscopie virtuelle ou coloscanner est une forme particulière de scanner (qui met en œuvre des rayons X, comme pour une radiographie). Comme un scanner classique, des images « en tranches » de l’abdomen sont collectées, puis un programme informatique les assemble pour former une image en 3D, en l’occurrence une image de l’intérieur du côlon.

Pourquoi effectuer une coloscopie virtuelle ?

Le plus souvent employée pour désigner la recherche de lésions coliques précancéreuses, par le scanner chez des patients asymptomatiques. La coloscopie virtuelle est pratiquée lorsque la coloscopie traditionnelle ne peut pas être utilisée, ou lorsqu’elle a dû être arrêtée avant examen complet du côlon, chez une personne qui a un test de recherche du sang dans les selles positives.

Comment peut-on sauver des vies et réduire la charge du cancer ?

Un des moyens de réduire la charge du cancer consiste à détecter de façon préliminaire ces pathologies et de traiter et prendre en charge les patients de manière appropriée. Il s’avère qu’un grand nombre de cancers présentent une probabilité de guérison élevée s’ils sont détectés rapidement et enfin traités de façon appropriée.

En cas de doute, n’hésitez pas à consulter votre médecin.

Quels en sont les avantages ?

En visualisant un scanner, un radiologue expérimenté peut diagnostiquer avec une très grande précision de nombreuses causes d’anomalies ou de pathologies, entre autres un cancer. Cela permet un traitement plus rapide et élimine souvent la nécessité de procédures de diagnostic supplémentaires, plus invasives.

De plus, la rapidité, la facilité et la précision d’un examen thoraco-abdomino-pelvien peuvent réduire le risque de complications graves.