Infiltration du poignet

L’infiltration du poignet au sein du pôle radiologie interventionnelle

Douleur au poignet

L’articulation du poignet fait partie du membre supérieur et est située entre la main et l’avant-bras. Elle est constituée par l’extrémité distale (terminale) des deux os de l’avant-bras (radius et ulna) et les huit os de la main (appelés les carpes). De plus, le poignet est aussi formé de ligaments (un ligament relie deux os), tendons (un tendon relie un os à un muscle) et des muscles. Le poignet joue un rôle important dans les mouvements. Il permet de faire des mouvements de flexions, d’extensions et d’inclinaisons latérales. Une inflammation ou un traumatisme qui peut toucher l’une des structures du poignet déjà citées, peut être à l’origine d’une douleur articulaire.

Qu’est-ce-que l’infiltration du poignet ?

Si malgré les traitements envisagés (attelle, traitement anti-inflammatoire…), la douleur persiste, une infiltration du poignet sera indiquée.

Une infiltration du poignet est un geste thérapeutique indolore qui consiste à injecter le corticoïde au niveau de la zone douloureuse.

Quels sont les types d’infiltrations du poignet ?

On distingue trois types d’infiltration au niveau du poignet :

  • Une infiltration intra articulaire : Dans l’infiltration intra-articulaire, le médicament sera injecté à l’intérieur de l’articulation. Ce geste thérapeutique est indiqué en cas d’arthrose du poignet.
  • Une infiltration péri-articulaire : Dans l’infiltration péri-articulaire, le médicament sera injecté autour de l’articulation. Ce geste thérapeutique est indiqué en cas de tendinite ou kyste de l’articulation du poignet.
  • Une injection intra-canalaire : Dans l’injection intra-canalaire, le médicament sera injecté dans un étroit où passe un nerf irrité. Ce geste thérapeutique est indiqué en cas d’un syndrome du canal carpien.

Comment ce passe l’infiltration du poignet ?

Nos radiologues sont experts de la pratique d’infiltrations. Le geste dure 10 minutes.

Vous serez allongé sur le dos. Ce geste nécessite parfois une anesthésie locale.

L’infiltration du poignet peut se faire sans guide radiologique : le rhumatologue repère le point de ponction par une simple palpation de votre poignet, désinfecte la zone de la peau puis injecte le produit dans l’articulation à l’aide d’une aiguille.

En absence de visibilité suffisante, ce geste nécessitera un guidage radiologique (sous échographie ou sous radiographie). L’examen commence alors par un examen radiologique afin de repérer la zone de ponction. L’infiltration radioguidée permet donc de bien contrôler d’une façon continue le trajet et la position de l’aiguille. Le geste sera donc plus précis et plus ciblé.

Est-ce efficace ? Quels sont les résultats possibles ?

L’efficacité n’est pas immédiate. Il faut attendre 3 à 4 jours pour avoir une diminution de la douleur. Un repos sera aussi indiqué pour augmenter la chance d’efficacité du traitement. Malgré tout cela, l’efficacité n’est pas certaine. En cas d’échec, une ré-infiltration sera donc préconisée. Un maximum de 3 infiltrations est recommandé. Si malgré tout cela la douleur persiste, d’autres stratégies thérapeutiques seront adoptées par votre médecin traitant.

 

Infiltration du poignet RDV

Prenez rendez-vous pour une infiltration du poignet dans nos centres:

IRM Bachaumont 75002

 

Quand aller chez voir un radiologue ?

Toute douleur qui persiste de plus que 6 semaines doit interpeller et faire consulter un rhumatologue.

Quel test demande le rhumatologue en cas de douleur du poignet ?

En général, le rhumatologue commence par un examen clinique complet de votre articulation douloureuse. Puis, il demande si nécessaire des examens complémentaires comme par exemple : Scanner, IRM, ostéodensitométrie, échographie articulaire, électromyogramme…

Il vous envoi ensuite vers un radiologue expert pour faire une infiltration du poignet.

Ce qui peut nous aider en cas de douleur du poignet :

Une attelle sera indiquée afin que les structures lésées soient au repos. De plus, un traitement anti-inflammatoire et un traitement antalgique peuvent être indiqués.
Le repos et l’application du froid peuvent aussi aider.

Quelles sont les causes de la douleur du poignet ?

  • Traumatisme : Une lésion traumatique osseuse ou tendineuse peut engendrer une douleur importante. D’une part, une fracture ou une luxation suite à un choc ou une chute peut causer une déformation de l’articulation et par la suite une douleur. D’autre part, une entorse (traumatisme des ligaments qui soutiennent l’articulation) suite à un mouvement violent et brusque peut être asymptomatique.
  • Cause neurologique : Le nerf médian est un nerf sensitif (pour la sensibilité) et moteur (pour la mobilité) d’une partie de l’avant-bras et des trois premiers doigts (pouce, index et majeur). De plus, le nerf médian passe au niveau du poignet. Suite à des mouvements répétés qui sollicitent d’une façon importante le poignet, et en présence d’autres facteurs qui peuvent rétrécir le trajet du nerf médian, ce dernier sera comprimé et ceci peut engendrer des troubles neurologiques comme des fourmillements des trois premiers doigts, des troubles moteurs (trouble de la motilité) et des troubles de la sensibilité. C’est le syndrome du canal carpien. Normalement, votre rhumatologue demande un électromyogramme qui, grâce à des fines aiguilles électrodes, permettra d’évaluer l’atteinte nerveuse et musculaire due à la compression.
  • Une tendinite : L’inflammation d’un tendon du poignet peut donner une douleur importante de l’articulation.
  • L’arthrose : C’est une maladie articulaire qui est causée par une destruction du cartilage entre les os de l’avant-bras et les os du carpe. Tout comme le syndrome de l’épaule douloureuse, l’arthrose n’épargne pas le poignet. L’arthrose du poignet, ayant les mêmes facteurs de risque que l’arthrose de l’épaule, peut engendrer au niveau du poignet une certaine raideur et une certaine limitation de la motilité articulaire. L’arthrose est causée par : d’une part des traumatismes continus de l’articulation et d’autres part, par des facteurs qui peuvent se précipiter et qui peuvent s’ajouter à ces traumatismes comme par exemple une maladie (polyarthrite rhumatoïde).
    A ne pas oublier que l’âge est un des facteurs de risque essentiel de l’arthrose.

Qui consulter en cas de douleur du poignet ?

C’est le rhumatologue qui prend en charge les douleurs des articulations entre autres le poignet.