Infiltration de l’épaule

L’infiltration de l’épaule au sein du pôle radiologie interventionnelle

Douleur de l’épaule

Le syndrome douloureux de l’épaule est un motif de consultation très fréquent en médecine.  L’épaule est une articulation très fragile et elle est très sollicitée par vos gestes quotidiens. De plus, l’épaule est une articulation très complexe, constituée de plusieurs structures (comme vous l’avez déjà constaté). L’atteinte de n’importe quelle structure peut être à l’origine d’un ensemble de symptômes entre autres la douleur.

Qu’est ce qu’une une infiltration de l’épaule ?

L’infiltration de l’épaule consiste à injecter un médicament à l’intérieur de l’articulation douloureuse.

L’infiltration de l’épaule peut être utilisée pour :

  • Un but diagnostic : Quand il y a plusieurs origines possibles de la douleur de l’épaule.
  • Un but thérapeutique : En général, on commence à traiter l’épaule douloureuse par un traitement non médicamenteux (bonne posture, repos) et plus ou moins médicamenteux (Antalgique et anti inflammatoires). Si malgré les traitements de première intention la douleur persiste, une infiltration de l’épaule sera indiquée.

Ou faire l’infiltration dans l’épaule ?

L’infiltration de l’épaule peut être faite dans plusieurs régions de l’épaule selon l’étiologie. Parmi ces régions, on cite :

  • L’articulation gléno humérale : C’est l’articulation entre le bras et l’omoplate.
  • L’articulation acromio-claviculaire : L’infiltration se fait au niveau de l’articulation qui se fait entre l’acromion et la clavicule.
  • Bourse sous acromiale.

Tout comme les autres articulations, l’infiltration peut être faite en intra-articulaire ou en péri-articulaire.

Comment se passe l’infiltration de l’épaule ?

Nos radiologues sont experts de la pratique d’infiltration. Le geste dure 10 minutes.

Vous serez allongé sur le dos. Ce geste nécessite parfois une anesthésie locale.

L’infiltration de l’épaule nécessite un guidage radiologique (sous échographie ou radiographie). L’infiltration radioguidée permet donc de bien contrôler d’une façon continue le trajet et la position de l’aiguille. Le geste sera donc plus précis et plus ciblé.

Est-ce efficace ? Quels résultats possibles ?

L’efficacité n’est pas immédiate. Il faut attendre 1 à 2 jours pour avoir une diminution de la douleur. Un repos sera donc indiqué pour augmenter la chance d’efficacité du traitement. En cas d’échec, une ré-infiltration sera donc indiquée. Un maximum de 3 infiltrations est recommandé. Si malgré tout cela, la douleur persiste, d’autres stratégies thérapeutiques seront adoptées par votre médecin traitant.

Infiltration de l'épaule RDV

Prenez rendez-vous pour une infiltration de l’épaule dans nos centres:

IRM Bachaumont 75002

Quand aller chez le radiologue ?

Toute douleur qui persiste de plus que 6 semaines doit interpeller et faire consulter un rhumatologue.

Quels tests demande le rhumatologue en cas de douleur de l’épaule ?

En général, le rhumatologue effectue un examen clinique de votre épaule. Puis, il demande si nécessaire des examens complémentaires comme par exemple : radiographie, échographie, scanner, IRM et arthro scanner.

Il peut ensuite vous recommandé une infiltration chez un radiologue expert.

Quels sont les symptômes des douleurs de l’épaule ?

Le syndrome douloureux de l’épaule peut avoir plusieurs symptômes selon l’étiologie en question.

  • La douleur : La douleur peut être au repos (sans effort physique) ou une douleur après un effort physique. De plus, cette douleur peut rester localisée au niveau de votre l’épaule comme elle peut irradier vers d’autres régions de votre corps (vers le haut ou vers le bas).
  • Limitation de la mobilité de l’épaule : raideur de l’épaule.
  • Œdème et gonflement.
  • D’autres symptômes selon l’étiologie de l’épaule douloureuse.

Quelles sont les causes de l’épaule douloureuse?

Les causes de l’épaule douloureuse sont nombreuses. On peut distinguer deux catégories de causes :

Les causes musculo-squelettiques : (Des causes en relation avec les os et les muscles qui constituent l’épaule)

  • Traumatisme : Une chute, un accident… peuvent être à l’ origine d’une fracture de l’os ou d’une luxation (déplacement) de l’articulation. Ceci va engendrer une douleur avec une limitation de la mobilité articulaire.
  • Arthrose de l’épaule : C’est une maladie articulaire causée par une destruction du cartilage articulaire. Normalement, le cartilage sert à améliorer le contact entre les os. En perdant ce dernier, le contact entre les deux os de l’articulation ne sera plus efficace, ce qui provoque une douleur.
    Vous êtes plus à risque de développer l’arthrose si vous :
    • Êtes âgés de plus que 50 ans
    • Êtes obèses
    • Êtes ménopausées
    • Avez quelqu’un dans la famille qui a déjà la maladie (qui a déjà l’arthrose)
    • Avez déjà à la base une anomalie de votre squelette osseuse
    • Avez une maladie métabolique déjà diagnostiquées par votre médecin
  • Tendinite de l’épaule : C’est l’inflammation du tendon de l’épaule. Ceci peut être la cause d’une rougeur et d’une douleur importante de l’épaule.
  • Calcification d’un tendon.
  • Bursite : C’est l’inflammation de la bourse.

Des causes non musculo-squelettiques : (Des causes non en relation avec l’épaule)

  • Une infection
  • Une maladie neurologique
  • Problème cardiaque ou pulmonaire : Un problème cardiaque peut donner une douleur à l’épaule. On parle alors d’une douleur référée.

Ce qui peut nous aider en cas de douleur au niveau de l’épaule :

  • Essayer de faire des exercices physiques de faible intensité tout en limitant le nombre de mouvements.
  • Toujours essayer de garder une bonne posture (tête droite, épaule basse tirée vers l’arrière). Ça peut vous aider !
  • Un traitement médical anti-inflammatoire et/ou antalgique peut être prescrit par votre médecin.

Qui consulter en cas d’une douleur de l’épaule ?

C’est le rhumatologue qui prend en charge les douleurs articulaires entre autre les douleurs de l’épaule.