Infiltration du dos

Infiltration dorsale à Paris

Une douleur dorsale ?

Du point de vue anatomique, le dos est la face postérieure du corps humain qui dispose d’une structure anatomique complexe dont la colonne vertébrale est un élément central. Situé entre les épaules et le fessier, le dos est une partie composée de 24 vertèbres principales (12 dorsales, 7 cervicales et 5 lombaires) qui sont connectées à des ligaments et des muscles.  

Le mal de dos est un terme générique qui regroupe différents types de douleur. Considéré comme « le Mal du siècle », 8 personnes sur 10 sont concernées par le mal de dos.

Trois causes principales sont à l’origine de ces douleurs :

-Constitutionnelles : insuffisance musculaire ou atteinte pathologique telle que la scoliose (déformation de la colonne vertébrale ;

-Physiologiques : la grossesse par exemple ;

-Mécaniques : mauvaise posture, long trajet en voiture …

Le mal de dos est un motif de consultation très fréquent en médecine. Si dans la majorité des cas, la douleur disparait en quelques jours avec comme traitements un peu de repos et des antalgiques, ou d’autres moyens (massage, acupuncture), certains cas nécessitent une consultation médicale et des traitements adaptés à l’instar de l’infiltration du dos.

Qu’est-ce qu’une infiltration dorsale ?

L’infiltration dorsale consiste à injecter un médicament à base de corticoïdes dans la zone affectée pour agir au contact d’une lésion afin de bloquer la transmission de la douleur et réduire l’inflammation. Par conséquent, les infiltrations ont pour objectif de soulager le mal de dos temporairement mais ne vont pas traiter définitivement une inflammation vertébrale ou une hernie discale.

Le mal de dos est souvent causé par l’usure croissante des disque intervertébraux et des articulations de la colonne vertébrales. Dans certains cas, l’infiltration de la colonne vertébrale offre une alternative très efficace aux procédures chirurgicales.

Aucune préparation particulière n’est nécessaire pour effectuer une infiltration dorsale.

Qu’est-ce qu’une infiltration de la colonne vertébrale ?

Il s’agit de l’administration locale par injection d’un médicament pour agir au contact d’une lésion dans le cas de la colonne vertébrale, par exemple dans le cas d’une lombalgie ou d’une lombosciatique. Le traitement appliqué dans le périmètre des lésions ou à leur proximité immédiate aura une action thérapeutique plus optimale qu’un traitement par voie générale.

Le traitement ainsi appliqué directement au sein des lésions ou à leur proximité immédiate aura une action thérapeutique plus efficace qu’un traitement par voie générale.

Comment se déroule l’infiltration dorsale ?

Nos radiologues sont experts de la pratique d’infiltration. Ce geste médical dure 10 minutes.

Vous serez allongé.e sur le dos. Ce geste nécessite parfois une anesthésie locale.

Sous un contrôle radiologique, le radiologue insère l’aiguille jusqu’au site choisi pour l’infiltration. Il injecte un produit de contraste et réalise une radiographie pour s’assurer de la bonne position de l’aiguille, puis administre le médicament.

Quelles sont les causes des douleurs dorsales ?

Les douleurs dorsales peuvent avoir plusieurs étiologies. Lorsque la douleur est ressentie au milieu du dos, on parle de dorsalgie. Lorsque la douleur atteint le bas du dos, il s’agit d’un lumbago ou tour de rein. Le mal de dos peut également provoquer des douleurs au niveau du sacrum ou des fessiers. Dans certains cas, il s’accompagne d’une douleur dans la jambe : on parle de sciatique.

Trois formes principales sont à l’origine de ces douleurs : les cervicalgies, les dorsalgies et les lombalgies.

Comment prévenir les douleurs dorsales ?

Afin de prévenir les douleurs dorsales, quelques précautions, relativement simples, peuvent être envisagées :

  • La sédentarité est à l’origine de la plupart des douleurs dorsales. Toute activité physique est bonne afin de muscler le dos et développer des abdominaux solides, à tous les âges ;
  • Adopter une posture correcte en travaillant, en conservant le dos bien droit ;
  • Ne pas rester constamment assis : des pauses courtes mais régulières sont bénéfiques ;
  • Eviter de porter les charges lourdes le plus près du corps possible ;
  • Eviter les torsions à la colonne vertébrale ;
  • Dormir sur le côté et éviter de dormir sur le ventre ;
  • Pratiquer des techniques de relaxation pour soulager l’anxiété ;
  • Eviter le surpoids.

Infiltration du dos RDV

Prenez rendez-vous pour une infiltration du poignet dans nos centres:

Radiologie Bachaumont 75002

Clinique Drouot 75009

Quels sont les types d’infiltrations dorsales ?

En fonction de la douleur, on peut distinguer différents types d’infiltration pour soulager le mal de dos :

Infiltration des facettes ou infiltration des articulations facettaires

Lors de l’infiltration facettaire, qui a pour objectif de soulager l’inflammation et la douleur provenant des facettes articulaires, le médecin injecte le mélange de principes actifs dans les petites articulations où les processus osseux des arcs vertébraux se superposent. Comme l’ « effet amortisseur » des disques intervertébraux diminue au cours de la vie, les espaces naturels entre les articulations vertébrales se réduisent. Cela entraîne une usure croissante des articulations facettaires et, en fin de compte, des douleurs dorsales.

Infiltration épidurale

Dans le cas de l’infiltration épidurale, les médicaments sont infiltrés dans l’espace épidural (également appelé espace péridural). Celui-ci est situé entre les couches externe et interne de la dure-mère rachidienne et contient les nerfs rachidiens et leurs racines. En utilisant cet espace commun, le médecin peut traiter la douleur causée par plusieurs nerfs en même temps.

Infiltration péri-radiculaire

Avec l’infiltration péri-radiculaire, le radiologue engourdit spécifiquement des nerfs individuels en l’injectant directement autour de leurs racines.

Infiltration sacro-iliaque de l’ISG

L’articulation sacro-iliaque (ISG) – la connexion entre le sacrum (Os sacrum) et l’ilium (Os ilium, familièrement : « écopes pelviennes ») peut être responsable de douleurs dorsales. Les blocages ou les inflammations sont généralement à l’origine de ce que l’on appelle le syndrome ISG . Dans le cas d’une infiltration de l’ISG, le mélange de principes actifs anti-inflammatoires et antidouleur est injecté dans les ligaments ou directement dans l’espace articulaire.

Quand faut-il avoir recours à l’infiltration dorsale ?

Les infiltrations du dos sont envisagées dans le cas de douleurs dorsales persistantes et incapacitantes n’ayant pas répondu à un traitement d’au moins six semaines. De ce fait, n’hésitez pas à consulter votre médecin.

Les indications les plus courantes pour une infiltration dorsale sont :

  • les douleurs dorsales
  • les maladies dégénératives de la colonne vertébrale (usure)
  • l’hernie discale (prolapsus) ou bombement (protrusion)
  • syndrome des facettes
  • lomboschialgie
  • sténose spinale
  • blocages de l’ISG